Le jardin connecté : comment ça marche ?

Il est aujourd’hui possible de disposer d’un jardin bien aménagé bien qu’on n’ait même pas la main verte ou pas le temps de donner vie à cet espace où les objets botaniques ont su offrir leur beauté. Grâce au capteur et box domotiques pour un pilotage à distance via une ou des applications, le jardin connecté a vu le jour. Lorsqu’il est installé à l’extérieur, des tâches et des entretiens peuvent se faire de façon automatique. Voici comment cela est possible !

Jardin connecté, retrouver le temps d’être heureux

Disposer d’un jardin connecté est une solution pour recevoir en temps réel des informations sur les besoins de ses plantes que ce soient relatives à l’eau, à la luminosité ou à l’engrais par exemple. Munis de station météo pour certains modèles, ils renseignent la température, le vent ou le taux d’UV, voire l’hygrométrie. Selon le temps qu’il fait, il est nécessaire ou non de mettre à l’abri les pousses fragiles. Ainsi, à l’aide de l’intelligence artificielle, il arrive que des outils destinés à entretenir l’espace vert ou à réaliser un mini-potager se changent en assistants. Des outillages motorisés procèdent à cet entretien régulier comme le robot commandé à distance pour tondre le gazon. L’arrosage automatique, la gestion optimisée et maîtrisée de l’éclairage, ainsi que les équipements de sécurité contre les nuisibles ou les tentatives d’effraction sont également nés de cette vision.

Jardin d’intérieur avec capteur, pour un mode de vie vert et sain

Les inventeurs de ce type de jardin connecté installé à l’intérieur de chez soi ont créé le pot de fleurs aux capteurs pour la gestion de l’eau, de l’engrais, de la température qu’il faut ainsi que de la luminosité. Il a cette aptitude d’apprendre afin d’agir suite aux données transmises, et est livré avec une ou des batteries ou équipé de capteurs solaires avec lesquels il est alimenté en énergie. Toujours en vue de rendre autonome cet entretien, d’autres établissements ont basé leurs produits sur l’usage des lampes LED qui prend le rôle du soleil. Ils les fondent également sur la présence d’un aquarium qui fournit du nitrate à titre de fertilisant. D’autres ont même surpassé pour la réalisation de leur jardin connecté avec écran LCD pour afficher les alertes et d’autres informations, y compris les conseils rattachés à cet entretien.

Jardin connecté d’extérieur, pour mieux organiser les travaux à distance

Arroseurs automatiques qui fonctionnent à l’aide du système Bluetooth ou d’un wifi et robots tondeuses sont les alliés des jardiniers pressés. Il suffit de les programmer ou de les piloter selon le besoin à n’importe quel moment avec ou sans sa présence. Les premiers sont ainsi équipés de dispositifs qui évaluent l’humidité et la température du sol afin qu’ils puissent fournir la quantité d’eau appropriée à la croissance des fleurs ou des plantes. Dans le but d’économiser l’eau, certains modèles sont pourvus de système de récupération de l’eau de pluie. En revanche, les tondeuses disposent de système GPS leur permettant de s’orienter ou de se placer chacun sur leur chargeur lorsque leur batterie est faible. Pour un résultat impeccable, ils possèdent par ailleurs des fonctionnalités programmables pour un tel type et une telle hauteur de tonte lorsqu’il s’agit de gazon.

Jardins urbains : en ville, les citadins recherchent la verdure !
Cabinet de curiosités : le jardin se la joue vintage