Pourquoi planter et favoriser la pousse de fleurs sauvages dans son jardin ?

Au fil des années, bon nombre de gens, que ce soit à la campagne ou en ville, ont développé une certaine passion pour le jardinage. Ce qui est assez étonnant lorsqu’on habite en ville où il n’y a qu’un petit lopin de terre ou même pas du tout. En effet, une véranda ou une simple petite terrasse suffit pour développer un joli parterre. Cependant, on constate actuellement que parmi les jolies fleurs apparaissent dans le décor des fleurs sauvages.

Comment peut-on reconnaître une fleur sauvage ?

Dans le jargon de la botanique, lorsqu’il s’agit de plantes et notamment de fleurs, le terme “sauvage’ renvoie à la manière dont celles-ci ont pu se développer. En effet, la pousse de ces plantes s’est faite naturellement sans l’intervention de l’homme. Cela n’est qu’une définition assez simpliste. Aussi, même si planter des fleurs sauvages est la tendance du moment, certaines plantes peuvent évoluer dans des endroits où nul n’aurait pu penser y en trouver. C’est le cas de certaines plantes qui parfois peuvent être envahissantes tel que l’alliaire, la renouée du Japon, la salicaire pourpre, le panais sauvage, l’euphorbe âcre, la berce des prés, le rhododendron des parcs… et la liste n’est pas exhaustive.

Comment créer un jardin où se côtoient fleurs sauvages et fleurs cultivées ?

Autrefois, l’aménagement d’un beau jardin a toujours été l’apanage des jardiniers de renoms. Actuellement, tout le monde, avec des moyens techniques très efficaces, peut s’adonner au jardinage proprement dit. Aussi, planter des fleurs sauvages ne constitue aucun problème. Pour ce faire, il est tout de même nécessaire de se renseigner sur la nature du sol. D’autres paramètres sont aussi à prendre en compte, comme c’est le cas du climat où le jardin sera créé. Seulement, afin de favoriser la pousse des fleurs sauvages, il est fortement conseillé de ne jamais utiliser de produits chimiques tels que les pesticides et autres produits dérivés. Autre fait, vu que le but est de laisser pousser les fleurs sauvages, il n’y a nullement besoin de procéder à des aménagements radicaux du sol tels que le labourage intensif, le sarclage, la taille des plantes, etc.

Pourquoi accorder de l’importance aux fleurs sauvages dans son jardin ?

Il y a tout un intérêt de planter des fleurs sauvages dans son jardin. Et cela, les écologistes et les naturalistes l’ont bien compris depuis longtemps. C’est dans cette perspective que les jardiniers amateurs actuels se lancent eux aussi dans cette aventure. D’ailleurs, on ne peut que vanter les mérites des fleurs sauvages sur la biodiversité. En effet, en plus d’embellir un espace naturel, celles-ci peuvent fournir au jardinier des informations précises quant à l’évolution et au besoin du sol où elles poussent. De toute façon, planter des fleurs sauvages ne demande pas beaucoup d’entretiens par rapport à d’autres espèces cultivées, l’étape la plus difficile est sans doute de trouver des graines à semer. On peut également constater que le sol où se trouve ce genre de fleurs est plus riche en oligo-éléments, ce qui permet à différentes sortes d’insectes et autres micro-organismes de se développer plus facilement.

Le jardin minéral : un jardin sans entretien ?
Allure aérienne et sauvage, la fougère a tout pour plaire !