Zoom sur le « home compost » pour lutter efficacement contre le gaspillage

Recyclage, matières réutilisables et home compost. Des moyens écologiques pour préserver notre planète. « L’écolo attitude » n’est pas qu’un phénomène tendance, c’est une méthode efficace pour ne pas gaspiller ce qui est encore utile et de minimiser la production de matières non-écologiques. Ainsi, découvrez le home compost ou comment faire son propre compost d’une manière simple et efficace.

DIY compost : les ingrédients à privilégier

Pour fabriquer son compost fait maison, il est nécessaire de savoir quels types de « déchets » sont compostables. En effet, la notion de déchets ici n’est que figurative. Les matières premières du compost sont très importantes pour garantir la qualité du résultat, mais sont souvent jetées à la poubelle. Néanmoins, tous les déchets ne sont pas compostables. Voici les ingrédients que vous pouvez collecter pour réaliser vous- même du compost et lutter contre le gaspillage :

— Les déchets ménagers tels que les épluchures (pomme de terre, carottes, oignons, etc.), les coques de fruits secs, ou les pelures de fruits. Ces déchets sont fréquemment utilisés dans la vie quotidienne et peuvent s’amasser facilement. Vous pouvez aussi collecter des sachets de thé ou de café déjà utilisés. La coquille d’œuf est un excellent composant pour faire du compost.

— Les déchets de votre jardin. Si vous tondez fréquemment votre pelouse, ne jetez plus les herbes coupées. Elles serviront à votre compost. Les haies coupées, les petites brindilles ou branches de vos buissons, et les feuilles mortes font partie de la liste de bons composants pour du bon compost. Si certaines de vos plantes ou fleurs d’intérieur venaient à mourir, ne les jeter pas, collectez-les. Les bouquets de fleurs fanés peuvent être ajoutés à la liste.

Qu’est-ce qui n’est donc pas compostable ? Les matières grasses en tout genre ne sont pas au rendez-vous. En effet, le beurre, fromage, crème ou élément à base d’huile ne sont pas à collecter pour son compost fait maison. Pareillement pour les sauces, épicées ou non, ou les déchets de consommables incluant des produits chimiques.

Peut-on utiliser de la terre, du terreau ou des restes de cendres dans le compost ? Il n’est pas conseillé de mettre ces éléments dans le compost.

Le processus de compostage adapté à chaque foyer

Pour faire du compost chez soi, voici quelques étapes simples et faciles. Premièrement, appropriez-vous un ou des bacs de compostage. Pour des jardins assez grands, optez pour des bacs carrés multiples (pouvant être fait maison grâce à des palettes). Si vous avez un espace plus restreint, privilégiez le bac en forme de fut. Ensuite, mettez-y tous les composants que vous avez pu collecter. Enfin, laissez composter naturellement.

Il est important d’aérer votre compost en le retournant fréquemment, et d’humidifier si le compost venait à sécher. Pour l’aérer, utilisez des bâtons dédiés à cet effet ou pour les grands bacs, utilisez une fourche.

À quoi sert le compost ?

Le « home compost » fini, vous pourrez l’utiliser en engrais totalement végétal. Pour vos fruits et légumes de votre potager, le compost est un bon moyen d’améliorer vos récoltes. Le compost permet aussi d’alimenter vos plantes et de les donner encore plus de vigueur. C’est un engrais entièrement « bio » qui est très efficace et se réalise facilement.

Jardins urbains : en ville, les citadins recherchent la verdure !
Cabinet de curiosités : le jardin se la joue vintage