Conseils jardinage : comment tailler un cerisier ?

Conseils jardinage

Que ce soit pour sublimer votre jardin, pour combler des espaces vides, ou tout simplement pour rajouter un bout de vie et de nature, planter des arbres est une chose importante. Bien qu’il en existe de très nombreux types, certains se démarquent des autres de par leurs beautés, leurs utilités et leurs productivités. C’est, notamment, le cas du cerisier. Pourtant, posséder un cerisier signifie avant tout être apte à en prendre soin, cela peut concerner l’utilisation des bons engrais, un arrosage fréquent, mais surtout une taille correctement réalisée. Réussir à le tailler n’est cependant pas toujours facile, et peut nécessiter des astuces et des techniques particulières. Découvrir les meilleurs conseils pour entretenir votre cerisier devient, alors, nécessaire.

L’importance de tailler votre cerisier

Le cerisier est un arbre provenant initialement de la Chine, mais il est, aujourd’hui, présent un peu partout dans le monde. Pour entretien cet arbre il faut savoir le tailler. Cela peut être, d’abord, lorsqu’il devient trop grand et par conséquent qu’il occupera trop d’espace, cela peut gêner votre habitation, vos aménagements et même vos voisins. Suite à cela, la taille cerisier est, aussi, très importante, car cela va permettre de raccourcir ses branches et ainsi éviter que ces dernières cèdent sous le poids des cerises. Il n’est pas rare de perdre de nombreuses branches à cause de leurs longueurs. Enfin, l’une des principales raisons de tailler votre arbre est de lui préserver sa santé et de lui assurer un développement correct. Un entretien régulier va vous permettre de débarrasser les branches mortes et d’éviter les différentes maladies qui peuvent apparaître. De cette manière, la silhouette, l’apparence générale, mais surtout la santé de votre cerisier sera préservée.

Pour des informations plus approfondies sur le sujet et pour découvrir des conseils sur la taille de votre cerisier, rendez-vous sur saint-germain-paysage.com.

Bien tailler votre cerisier

Afin de bien réaliser votre entretien, il est primordial de connaître comment tailler un cerisier. Il existe trois types de taille, la première est la taille de formation. Elle sera réalisée durant les premières années du cerisier, et il sera préférable de le faire en hiver afin d’éviter les infections ou les maladies de l’arbre. Pour la faire, il faudra que vous coupiez les extrémités de la tige principale afin de ne conserver que seulement 3 bourgeons. Cela vous permettre d’obtenir trois branches charpentières, que vous pourrez tailler par la suite, afin d’obtenir 6 branches.

La deuxième est la taille de raccourcissement. Celle-ci aura pour objectif de raccourcir et de découper les branches trop longues chargées de fruits. Les branches longues peuvent se casser au fil du temps et donc limiter la fructification de votre cerisier. En les coupant, vous favorisez l’apparition des ramifications et cela limitera la croissance des branches au niveau de la longueur. Lors de votre découpe, prenez soin de ne pas couper les branches les plus épaisses, car l’arbre pourrait en mourir, par la suite.

Enfin, la dernière est la taille d’entretien. Elle se pratiquera sur des intervalles réguliers de 3 à 4 ans. La taille d’entretien va vous permettre de garder un houppier et une structure harmonieuse. Cela va aider à garder une silhouette organisée tout en évitant l’apparition des maladies telles que la mouche de la cerise, les pucerons, ou la moniliose. Pour la réaliser correctement, il faudra que vous retiriez toutes les branches mortes et les branches qui s’entremêlent afin que le soleil puisse accéder à la ramure.

Le bon moment pour tailler un cerisier 

Il reste nécessaire de savoir quand tailler un cerisier. En effet, si vous vous trompez dans les dates et les périodes, cela peut avoir de graves répercussions sur la santé du végétal. Il est, donc, recommandé d’effectuer les raccourcissements et les entretiens dans les saisons automne-hiver, ou plus précisément pendant les mois d’octobre ou de novembre. Une taille pendant un climat humide ou des températures trop gelées peut être fatale pour le cerisier, il est, donc, important de le faire avant le débourrement printanier. Cela dépend, aussi, du type d’arbre que vous avez, s’il est relativement jeune, il est préférable de le faire en hiver. Par contre, s’il est vieux, il devra être taillé pendant la fructification.

Quelques conseils pour un entretien réussi 

Pour réussir parfaitement votre entretien, il existe quelques conseils à prendre en compte. Le premier concerne vos outils. Le cerisier est un arbre qui n’apprécie pas vraiment d’être taillé, en cas d’erreur de mouvements de votre part, cela peut entraîner des cicatrices et peut mener jusqu’à la mort de l’arbre. Pensez, donc, à vous entraîner à réaliser les mouvements de coupes sur des bouts de bois, ou des branches. Il est, aussi, nécessaire de bien nettoyer et désinfecter vos outils afin d’effectuer les tailles, car s’ils sont sales, cela pourra causer des plaies. Ainsi, que ce soit le sécateur, la scie, ou les ciseaux, veillez à ce que vos outils soient, toujours, impeccables au niveau de l’hygiène. Effectuer vos coupes en biseau afin de vous assurer que la pluie ne restera pas sur les plaies, n’oubliez jamais de vous servir de mastic de cicatrisation. Pour éviter l’apparition des maladies, vous pouvez utiliser des engrais riches en fermure. De même pour éviter les nuisibles, comme les mouches ou les pucerons, vous pouvez placer des prédateurs naturels tels que des coccinelles ou des lézards autour du cerisier.  

 

Pierres pour gabion : trouver une boutique en ligne spécialisée
Comment planter des pommes de terre ?