Jardins urbains : en ville, les citadins recherchent la verdure !

Habiter en milieu urbain est souvent synonyme de vivre en absence de verdure et de végétation. En pleine ville, il est souvent rare d’avoir un espace dédié aux plantes. L’environnement se retrouve dominé par un paysage en béton et la moindre surface libre est aussitôt exploitée. Les amoureux de la nature sont à la recherche de verdure pour apporter une touche de fraîcheur à l’extérieur. Afin de combler le manque végétal, le jardin urbain se présente comme la solution idéale pour optimiser l’espace extérieur d’un domicile. Sa création nécessite l’organisation parfaite de la moindre superficie disponible de l’extérieur. De plus, un minimum de connaissances concernant les plantes est requis pour pouvoir profiter d’un jardin en ville. Découvrez quels sont les possibilités d’aménagement pour votre petite touche verdoyante.

Le jardin urbain aussi connu sous le nom de jardin de ville

En ville, l’espace extérieur est souvent faible en matière de superficie. Ainsi, l’aménagement d’un jardin s’avère compliqué à cause de cette problématique. Mais il existe toujours des moyens efficaces pour permettre à quiconque habitant en plein milieu urbain de profiter ne serait-ce que d’une petite portion de verdure. De plus en plus de personnes vivant en milieu urbain réclament leur coin verdoyant et se mettent au relooking de leur espace de vie. Même en vie d’appartement, il sera possible de trouver le moyen efficace pour l’installation d’un jardin urbain.

Les différentes possibilités d’exploitation

Tout comme le jardin en banlieue ou en campagne, le jardin de ville est tout aussi capable d’offrir la décoration et la récolte. En effet, l’ambiance offerte dépend totalement de vos goûts, de la surface disponible et ainsi que de la qualité des sols. Le jardin urbain peut s’implanter partout dans le domicile car il suffit qu’un espace soit inoccupé. Exploiter un jardin nécessite souvent un paysagiste car hormis sa fonction décorative, elle peut accueillir des plantes donnant un potager selon vos envies. Savoir mélanger l’ambiance végétale et minérale sera indispensable pour apporter le gout verdoyant face à l’environnement grisé par les bâtiments. Quel que soit le type d’aménagement prévu, n’oubliez pas de prendre en compte la luminosité et la zone d’ombre pour la verdure.

Les différents emplacements possibles

Dans le grand milieu urbain, la moindre superficie peut être utilisée pour créer un jardin. On retrouve par exemple les grands murs qui sont envahis par des plantes grimpantes. Pour les immeubles, les jardins de toits font leur apparition car il s’agit probablement de la plus grande surface disponible dans un bâtiment. Dans le cas où vous ne disposez pas de terrain au sol, optez pour l’hydroponie. Cette méthode permet aux plantes de pousser sans terre car leur racine s’implante directement dans des bouteilles ou des tuyaux en plastiques irrigués. Les plantes seront donc suspendues et profitent d’une eau préalablement enrichie en minéraux et nutriments. La dernière méthode pour avoir un jardin de ville repose sur l’installation de pots. Cette technique est la plus répandue en ville et on les retrouve un peu partout. Leur principe étant de reconstituer un milieu naturel, les pots ont l’avantage de pouvoir être déplacés à chaque envie.

Cabinet de curiosités : le jardin se la joue vintage
Le mur végétal devient un élément incontournable de la décoration outdoor